Coupe de France - L'AS Jumeaux de Mzouazia n'a rien pu faire contre l'US Avranches, défaite par 6 buts à 1

Coupe de France - L'AS Jumeaux de Mzouazia n'a rien pu faire contre l'US Avranches, défaite par 6 buts à 1 L'US Avranches Mont-Saint-Michel n'a laissé aucune chance à l'équipe mahoraise. La formation co-leader en championnat National a validé son billet en étrillant l'AS Jumeaux de Mzouazia (6-1).

Le rêve n'a duré que 15 minutes, le temps de voir le premier but de l'US Avranches Mont-Saint-Michel sur penalty (1-0, 15ème minute). Mais durant ces quinze premières minutes, on a vu une formation mahoraise rivaliser avec les locaux dans le jeu et les occasions. Le numéro 9 des violets, Ben Djadid, a d'abord répondu à la première occasion d'Avranches dès la 3ème minute par un tir non cadré une minute plus tard.

Ensuite, Avranches s'est procuré un corner difficilement dégagé par les Jumeaux à la sixième minute. Sur la contre attaque, le numéro 10 de Mzouazia, Anelka, s'est lancé sur un chevauché qui n'a malheureusement rien donné. Derrière c'est le meneur de jeu des Jumeaux qui a frappé le premier tir cadré des violets. Un tir sur un coup franc qu'il s'est lui même procuré à 20m de la cage. Malgré la difficulté du gardien à capté la balle sur le coup franc, aucun attaquant des Jumeaux ne parvient à pousser le ballon au fond des filets. Derrière, une longue domination des rouges d'Avranches aboutit à un penalty accordé par l'abitre Mme. Stéphanie Frappart, qui officie en L2 depuis cette saison.

Djidji sauve l'honneur sur pénalty

Le numéro 9 d'Avranches transforme le pénalty au quart d'heure de jeu. Après ce but, les locaux ont pris l'ascendant psychologique et ont fait courir nos mahorais qui ont eu du mal face au jeu de passe de leur adversaire. Le match s'est transformé par la suite en une attaque défense en défaveur des visiteurs. Heureusement que les attaquants d'Avranches n'étaient pas dans un grand jour. Pour preuve, les nombreuses occasions manquées : 17ème minute, sur un magnifique centre les attaquants d'Avranches, en retard, n'ont pu pousser la balle au fond. Deux minutes plus tard, sur une très belle action le tir passe juste au dessus des cages du gardien mahorais.

À la 23ème minute, c'est l'excellent gardien Maka qui détourne un coup franc très bien tiré en corner. Les violets ne pouvaient pas continuer à plier sans rompre. Le coup de grâce est survenu peu après la demi-heure de jeu sur un tir à ras du poteau du n°10 d'Avranches qui fait le break. 35ème minute : 2-0. Moins de 10 minutes plus tard, le n°10 d'Avranches signe un doublé et porte le score à 3-0. Heureusement pour le public mahorais venu en masse, les violets, en bleu ce samedi, obtiennent un penalty dans la foulé, transformé par Djidji. 3-1 à la mi-temps.

Les hommes du match côté mahorais : le meneur Ben Djadid et le gardien Maka

À la mi-temps, le seul suspens de la deuxième période concernait le score final. C'est à dire combien de buts l'AS Jumeaux allait encaisser. Au final on prend le tarif classique des clubs mahorais au 7ème : 6 buts à 1. Un but encaissé de plus que le FC Koropa en 2010, Avranches évoluait à l'époque en CFA. Mais tout n'est pas à jeter dans ce match. Deux joueurs ont surnager dans une équipe très vite surpassée. Le premier c'est le numéro 9 des Jumeaux de Mzouazia, qui est d'ailleurs le seul joueur de l’effectif présent dans la liste de la sélection de Mayotte de novembre. Il a été très à l'aise dans l'entre-jeu et a fait souffrir le milieu de terrain adverse. Il s'est procuré 2-3 coups francs dangereux qu'il a plutôt bien tiré. C'est sûrement le seul joueur qui pourrait peut-être avoir sa place dans l'équipe adverse.

Le gardien des violets, Maka, a lui aussi fait un bon match. On peut prendre 6 buts et pour autant faire une très bonne partie. Les amoureux du football français doivent en savoir quelques choses avec le cas Hugo Lloris qui se prend des valises avec son équipe Tottenham mais reste l'un des meilleurs gardiens du Monde. On ne va pas faire de comparaison entre les deux gardiens, mais on tenait juste à signaler la performance du gardien malgré la lourde défaite de son équipe. Les autres joueurs n'ont pas réussi à peser dans cette partie à part sur quelques actions, mais trop peu à l'image de Djidji qui a eu du mal sur son côté droit, mais a sauvé son match en transformant le penalty. Anelka sur son flanc gauche a beaucoup défendu et a manqué de fraîcheur à l'avant. L'attaquant de pointe Farzi n'a pas pu se défaire de la défense de l'US Avranches mais c'est sur une faute sur lui que Jumeaux obtient le péno.

L'équipe entraînée par L'Habibou et Doifiri décolle ce lundi pour Mayotte et devra très vite se remotiver pour la fin de saison car l'équipe est encore en lice en coupe de Mayotte et doit encore valider son maintien en dh d'ici la fin de saison.

Article prècèdent
La sélection de Mayotte féminine pour préparer le tournoi à l'île Maurice
Article suivant
Tournoi de tennis de table organisé par le club Poutou Beberou TT ce dimanche

VOUS AIMEREZ AUSSI ...
Coupe de France - 7ème tour : L'AS Jumeaux défiera l'US Avranches comme le FC Koropa en 2010 Coupe de France - 7ème tour : L'AS Jumeaux défiera l'US Avranches comme le FC Koropa en 2010
(28/10/2014)
CDF - L'AS Jumeaux en finale après sa victoire 3-2 contre l'AS Sada CDF - L'AS Jumeaux en finale après sa victoire 3-2 contre l'AS Sada
(05/10/2014)
CDF 2014 - L'AS Jumeaux de Mzouazia remporte 'enfin' sa coupe de France CDF 2014 - L'AS Jumeaux de Mzouazia remporte 'enfin' sa coupe de France
(26/10/2014)